www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
ligue du centre-val de loire d'athlétisme
Actualités
Analyse des Interrégionaux de cross
15 Février 2006 - Bruno FOUGERON (Membre du CD)
Analyse des Interrégionaux de cross

Après des régionaux passionnants disputés sur l’exigeant parcours d’Allogny, chacun se posait la question : Avons-nous comblé notre retard sur les pays de la Loire qui en plus des pré France mijotent l’organisation des France, à Challans – Vendée, pour ceux qui ont zappé le cours de géographie – dans 4 semaines exactement. La réponse est NON. Pire encore ils ont creusé l’écart. Dans le tableau qui suit vous mesurerez vous-même le gouffre qui sépare nos deux ligues.

La participation depuis Pompadour (changement de mode de qualification en 2003, donc stagnation ces 2 dernières années quant à la participation globale) Le taux de présence est très satisfaisant avec 86% des qualifiés soit 494 individuels et 57 équipes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au nombre des qualifiés, le bilan est médiocre. Nous ne compterons que 4 équipes du Centre sur les 27 places disponibles en Centre Atlantique, Les Pays de La Loire en comptabilisent 22 et le Poitou-Charentes, 1. En individuels, 86 crossmen porteront les couleurs des clubs du Centre, contre 147 des Pays de la Loire et 44 du Poitou-Charentes.

Au delà de la brutalité des chiffres et du travail qu’il nous reste à faire, on retiendra la magnifique victoire de Marie-Noêlle Jacquet au cross court féminin qui retrouve donc son titre conquis à Lignières.. Depuis 1999, voilà son itinéraire au pré France : 4e du cross long, championne du cross court en 2000, 2001, 2002, 2004 et 2006, 3e du cross long en 2003 et 2e du cross court en 2005. chapeau marie-No !

L’autre titre (seulement 2 titres pour nos couleurs !) était plus inattendu car il revint aux vétérans du CA Foëcy qui sut placer 3 hommes dans les 20 premiers.

Sommes nous devenu les Poulidor du cross ? 7 vice-champion(ne)s individuel(le)s et 3 par équipes. La surprenante Amel Bekkal (US berry) en cadette, Nathalie Bouilly (Lucé Mainvilliers PTTA) qui a du céder sur l’ultime attaque de Julie Collignon en junior filles, Valérie Galland qui retrouve un podium qu’elle n’avait plus fréquenté depuis 1996 alors qu’elle n’était qu’espoir, , Alexis Jouanneau le cadet de l’AC Romorantin, aussi à l’aise sur terrain difficile que sur un parcours roulant, Charles-Henri Barreau qui survola l’épreuve avant de se faire reprendre dans la dernière partie de l’épreuve, Ghislain Chevalier (AC Bourges) toujours très compétitif malgré les ans chez les vétérans et Marie-Hélène Dupoux qui céda son titre chez les dames mais conduisit son équipe à la qualification. Les demoiselles de Lucé Mainvilliers qui rappelons-le sont championne de France en titre ont laissé logiquement leur couronne à Erdre athlétisme qui sauf accident devrait leur succéder à Challans et les gars de l’ASFA Saran emmenés par Hassan Issangar au cross court masculin.

Les autres podiums sont l’œuvre de Anne-Sophie Celant (ECO-CJF) en espoir fille (30e du scratch), Yassine Tabet en Espoir masculin (20e du scratch) et des filles de l’ASFAS au cross court féminin.

Enfin, le parcours qu’on annonçait apocalyptique s’est révélé excellent et digne d’une compétition de haut niveau, ce qui était la moindre des choses après l’expérience malheureuse de Meslay-du-Maine.

Rendez-vous donc pour le National sur l’hippodrome de Challans pour encourager nos cross men et tenter de faire mieux que ces dernières années où la moisson fut bien maigre.  

Après des régionaux passionnants disputés sur l’exigeant parcours d’Allogny, chacun se posait la question : Avons-nous comblé notre retard sur les pays de la Loire qui en plus des pré France mijotent l’organisation des France, à Challans – Vendée, pour ceux qui ont zappé le cours de géographie – dans 4 semaines exactement. La réponse est NON. Pire encore ils ont creusé l’écart. Dans le tableau qui suit vous mesurerez vous-même le gouffre qui sépare nos deux ligues.

La participation depuis Pompadour (changement de mode de qualification en 2003, donc stagnation ces 2 dernières années quant à la participation globale) Le taux de présence est très satisfaisant avec 86% des qualifiés soit 494 individuels et 57 équipes.

Au nombre des qualifiés, le bilan est médiocre. Nous ne compterons que 4 équipes du Centre sur les 27 places disponibles en Centre Atlantique, Les Pays de La Loire en comptabilisent 22 et le Poitou-Charentes, 1. En individuels, 86 crossmen porteront les couleurs des clubs du Centre, contre 147 des Pays de la Loire et 44 du Poitou-Charentes.

Au delà de la brutalité des chiffres et du travail qu’il nous reste à faire, on retiendra la magnifique victoire de Marie-Noêlle Jacquet au cross court féminin qui retrouve donc son titre conquis à Lignières.. Depuis 1999, voilà son itinéraire au pré France : 4e du cross long, championne du cross court en 2000, 2001, 2002, 2004 et 2006, 3e du cross long en 2003 et 2e du cross court en 2005. chapeau marie-No !

L’autre titre (seulement 2 titres pour nos couleurs !) était plus inattendu car il revint aux vétérans du CA Foëcy qui sut placer 3 hommes dans les 20 premiers.

Sommes nous devenu les Poulidor du cross ? 7 vice-champion(ne)s individuel(le)s et 3 par équipes. La surprenante Amel Bekkal (US berry) en cadette, Nathalie Bouilly (Lucé Mainvilliers PTTA) qui a du céder sur l’ultime attaque de Julie Collignon en junior filles, Valérie Galland qui retrouve un podium qu’elle n’avait plus fréquenté depuis 1996 alors qu’elle n’était qu’espoir, , Alexis Jouanneau le cadet de l’AC Romorantin, aussi à l’aise sur terrain difficile que sur un parcours roulant, Charles-Henri Barreau qui survola l’épreuve avant de se faire reprendre dans la dernière partie de l’épreuve, Ghislain Chevalier (AC Bourges) toujours très compétitif malgré les ans chez les vétérans et Marie-Hélène Dupoux qui céda son titre chez les dames mais conduisit son équipe à la qualification. Les demoiselles de Lucé Mainvilliers qui rappelons-le sont championne de France en titre ont laissé logiquement leur couronne à Erdre athlétisme qui sauf accident devrait leur succéder à Challans et les gars de l’ASFA Saran emmenés par Hassan Issangar au cross court masculin.

Les autres podiums sont l’œuvre de Anne-Sophie Celant (ECO-CJF) en espoir fille (30e du scratch), Yassine Tabet en Espoir masculin (20e du scratch) et des filles de l’ASFAS au cross court féminin.

Enfin, le parcours qu’on annonçait apocalyptique s’est révélé excellent et digne d’une compétition de haut niveau, ce qui était la moindre des choses après l’expérience malheureuse de Meslay-du-Maine.

Rendez-vous donc pour le National sur l’hippodrome de Challans pour encourager nos cross men et tenter de faire mieux que ces dernières années où la moisson fut bien maigre.   

16/10 >
15/10 >
15/10 >
15/10 >
13/10 >
12/10 >
12/10 >
10/10 >
08/10 >
08/10 >
05/10 >
02/10 >
01/10 >
24/09 >
20/09 >
18/09 >
18/09 >
17/09 >
17/09 >
14/09 >
Gros Plans
Colloques
MUTATIONS 2019 VALIDÉES

Ces états tiennent lieu de justificatifs comptables.

Les Espaces
Courir en région Centre:





 Nous suivre: 

 


Nos partenaires: